Les contrastes géographiques

 

ATTENTION :
Toute ressemblance avec des ateliers Montessori existants ou ayant existé serait purement fortuite

Naaan, je plaisante … bien sûr que ces ateliers sont directement tirés de la pédagogie Montessori !
Mais je tenais à attirer votre attention sur le fait que je ne suis pas une formatrice et que, par conséquent,
ce travail est loin d’être un pur modèle Montessorien….

****

Allez, je vous explique …

J’ai voulu aborder les contrastes géographiques avec mes élèves, mais j’avais envie de construire une sorte de progression, de suivre un ordre au lieu de balancer mon atelier comme ça, sans lien avec autre chose … comme je peux le faire quelquefois  ;-)

Voici les étapes :

Le globe rugueux :

Ici : tuto pour la fabrication de ce globe

J’avais d’abord présenté le globe rugueux avec la différence terre/mer et j’en avais profité, comme préconisé dans la présentation Montessorienne, pour leur demander :
   –   de montrer des morceaux de terre complètement entourées d’eau
   –  de montrer de l’eau entourée de terre
   –   de montrer des endroits où la terre avance dans l’eau 
etc…

 

La pâte à modeler + plaquettes des contrastes géographiques

Ensuite j’ai introduit la formations des contrastes avec de la pâte à modeler. 
Pour cela j’ai  pris 10 barquettes de cantine, de la pâte à modeler et de l’eau à laquelle j’ai ajouté une goutte d’encre bleue.

J’ai montré la plaque du lac et je leur ai demandé ce qui était représenté. J’ai choisi cette plaque parce que nous avons un célèbre lac près de chez nous que tout le monde connait ;-). Ils ont donc tout de suite reconnu le lac.

 

Ensuite, je leur ai proposé de creuser un lac dans une plaque de pâte à modeler posée dans une barquette. Puis je leur ai dit, l’air de rien, que je posais le morceau découpé dans une autre barquette. Nous avons mis de l’eau dans le lac : « Ooohhh !! « .
Sans trop rien dire, j’ai ensuite fait couler de l’eau dans la barquette d’à côté : « Hééé ! Ça fait une île ! »
Bingo !! Même pas eu besoin de pousser. Pourtant, on n’a même pas d’île près de chez nous !! ;-)
Je leur ai alors montré la plaque de l’île.

 

 

J’ai ensuite expliqué qu’on pouvait faire la même chose avec d’autres formations géographiques.

J’ai sorti chaque plaque, une à une. On a construit la formation en pâte à modeler. J’ai donné le nom….  puis on a construit son contraire. J’ai sorti la plaque associée en donnant son nom. Ils étaient subjugués !

 

Cet atelier sera en utilisation libre dans ma classe. Sur un plateau je mettrai :
     – les barquettes (que je vais peindre en bleu au fond pour avoir la couleur sans ajouter d’encre)
     – la pâte à modeler
     – un petit pichet pour aller chercher l’eau
     – un couteau en bois
     – un petit chiffon
et je rajouterai :
   –  un petit personnage et/ou un animal terrestre qu’ils pourront poser sur la terre
   –  un animal marin et une petite coquille de noix apportée par un de mes élèves pour faire un bateau

 

La plaque des contrastes :

J’ai ensuite prévu de leur présenté un atelier de reconnaissance des contrastes sur une planche terre/mer.

 

J’ai fabriqué cette plaque de la même manière que les petites plaques : avec du sable collé et une bombe de peinture bleue. J’ai ajouté des petits drapeaux avec le nom et le dessin des contrastes, plantés dans un cube de bois avec un gros clou. J’ai laissé tomber l’idée des cure-dents utilisés dans mon plateau des drapeaux. Pas assez solides, ils en ont déjà cassé plusieurs !!

Je ne peux pas vous dire quelle taille fait cette plaque, j’ai oublié de mesurer …..mais en fait peu importe. J’ai pris une chute qu’il me restait et j’ai fait un dessin à la main.

 

Les images :

Esuite, je vais leur proposer du tri d’images en lien avec les plaques de contrastes. Sous chaque plaque, ils devront aligner les images qui correspondent. Il y aura bien entendu une auto-correction au dos de chaque image.
J’ai simplement enlevé le petit dessin en haut à gauche de chaque image.

J’ai trouvé ces images sur le blog suivant :   Montessori et Cie

 

Les images renseignées

Enfin, je leur donnerai les images renseignées pour que les grands puissent lire et associer chaque nom à la formation correspondante.  Si j’avais des CP ou des CE1, j’aurais rajouté les cartes de nomenclatures, mais pour l’instant, mes GS ne sont pas capables de lire des textes si compliqués…

Un lien pour les cartes :   En terre d’enfance    …. mais il y en a plein d’autres !

 

Et pour ceux qui n’ont pas le temps / le gout de bricoler !

Vous trouverez ce matériel en vente sur le net….. N’hésitez pas à comparer les prix avant d’acheter …

Noter

11 Replies to “Les contrastes géographiques”

  1. j’adore!
    mais tu fais tout ça en combien de temps?
    sinon j’ai exploré les liens sur les autres sites, et j’ai vu que « terre d’enfance » propose des formations. tu en a des échos?
    En tout cas merci pour tout.

    1. Je fais tout ça en plusieurs séances, il fait que les enfants aient le temps de « digérer » ;-)
      Et non, je ne connais pas du tout les formations de « terre d’enfance ». Il faudrait que j’aille voir…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.